Aller au contenu principal

Évolution de l'observatoire

Un nouveau télescope

En 2018, les premiers coups de pioche pour l'installation d'un nouveau télescope ont été donnés.

Il s'agira d'un télescope robotisé opéré par le laboratoire SYRTE* de l'Observatoire de Paris.

Le projet est détaillé dans ces pages : projet SYRTE à l'OSV

* SYRTE : système de référence temps espace

Socle du télescope

Crédit photo
Photo 1 : coulage du massif en béton (photo AstroQueyras)

Mise à disposition d'un des deux Ritchey-Chrétien pour les enseignants

Le télescope IRIS, implanté à l'Observatoire de Haute-Provence et opéré par la Laboratoire d'Astrophysique de Marseille, est mis à disposition des enseignants selon un mode de contrôle à distance de l'instrument. Une étude en cours viserait à proposer l'utilisation d'un des deux Ritchey-Chrétien de 500 mm de l'Observatoire de Saint-Véran pour compléter l'offre IRIS.

Un complexe de diffusion des connaissances scientifiques et un téléphérique

Le projet d'installation d'un complexe de diffusion des connaissances scientifiques à l'architecture futuriste commence, avec peine, à sortir des cartons. Au stade de voeu pieux pour le moment, l'ensemble comporterait le complexe proprement dit et un téléphérique pour lui donner accès. Le complexe serait construit à la limite d'un périmètre de sauvegarde du site de l'observatoire. Le téléphérique relierait le village au complexe. Conditionnel de rigueur en attendant d'éventuels développement plus concrets.