Aller au contenu principal

Télescope Cassegrain de 62 cm

Le télescope

Le T62 est l'instrument historique de l'Observatoire. Il a été installé en 1990, après avoir été opéré par l'Observatoire de Haute-Provence et l'Observatoire de Grenade, en Espagne. Ce télescope de 620 mm de diamètre et de 9 mètres de focale (f/d 15) est doté d'une excellente optique. Son passage par l'Observatoire de Grenade lui a valu de se voir équipé d'un miroir primaire en "Zerodur", un matériau réputé pour sa stabilité thermique. Il est embarqué sur une monture équatoriale allemande REOSC d'une grande rigidité. Le T62 n'a pas traversé les années sans que son asservissement ne suive les progrès de l'électronique et de l'informatique. Son interface de pilotage, bien que d'une simplicité quasi enfantine, cache un codage rigoureux assurant un suivi de grande précision.

Son environnement

La coupole qui abrite le T62 est également historique. Elle était autrefois le pendant de la coupole Arago, perchée sur le toit de l'Observatoire de Paris. Aujourd'hui, elle trône dans l'observatoire le plus haut d'Europe et ses 7,5 mètres de diamètre permettent une circulation très aisée autour du télescope.

Le confort d'utilisation du T62 est complété par la présence d'une salle de commande capable d'accueillir, outre le binôme pilotant le télescope, jusqu'à six personnes. Les postes de travail sont mis à profit pour y effectuer tous types de travaux astronomiques, de traitement d'images, de recherche, etc.

Ses accessoires

  • Jeu d'oculaires.
  • Réducteur de focale 5X.
  • Pointeur Telrad et deux chercheurs.
  • Autoguidage par télescope C8 monté en parallèle.
  • Nombreuses bagues d'adaptation.
  • Boîtier de commutation pour monter plusieurs périphériques simultanément.

Crédit photo
Photo 1 - Coupole du T62 (photo AstroQueyras)
Photo 2 - Le T62 sous les étoiles (photo AstroQueyras)
Photo 3 - La salle de commande du T62 (photo AstroQueyras)

Le T62 dans son environnement nocturneLe T62 sous les étoilesSalle de commande du T62